Recruter en période de crise, bonne ou mauvaise idée ?

Spontanément, la réponse est non, la majorité des entreprises ne souhaitent pas prendre de risque. En période de crise, la priorité est à la réduction des coûts et implique souvent de freiner les projets de développement en cours. Alors, recruter en période de crise : quelle idée ! Et si ce n'était pas la bonne approche ?

L’organisation des ressources humaines a été bouleversée dans ce contexte de coronavirus, le confinement à mener beaucoup d’entreprises sur le chemin du télétravail. Mais les impacts en matière de gestion RH ne se résument pas simplement aux évolutions organisationnelles et sont beaucoup plus larges.

Aujourd’hui, c’est tout le marché de l’emploi qui est fortement impacté par les effets de la covid. Les experts du recrutement vous accompagnent pour y voir plus clair.

De nouvelles pratiques sont apparues et de nouveaux besoins ont émergé.

Rencontre recrutement


Quelques exemples :

  • Les recruteurs adaptent leurs processus de sélection aux mesures liées à la covid (spécifiquement lors de l’entretien et de l’intégration des salariés).
  • Les employeurs profitent de la disponibilité de nombreux profils (les offres d’emplois sont moins nombreuses et le marché est favorable aux entreprises qui recrutent).
  • Les DRH ne peuvent pas négliger les nouvelles aspirations des salariés (la période de confinement a permis la généralisation du télétravail et, plus globalement, de soulever la question du bien-être professionnel)
  • Les managers doivent s’approprier de nouveaux modes de travail (les méthodes de communication et de suivi du travail ont dû se développer à distance via des outils en ligne). 
  • Les dirigeants sont amenés à mieux optimiser les métiers de leur entreprise, car le savoir-faire est un enjeu majeur de cette période (le repositionnement stratégique est même parfois nécessaire pour maintenir son activité). 

Notre cabinet de recrutement vous apporte une analyse du marché de l'emploi.

Du risque à l’opportunité

La meilleure façon d’augmenter sa rentabilité pourrait être de renforcer les compétences utiles à son activité

En effet, dès lors que vos perspectives stratégiques sont clairement définies, il faudrait alors investir dessus pour sécuriser vos activités dans les mois à venir.

Et si c’était ça la vraie bonne idée ?

Renforcer ses compétences clés

Avec la reprise, l’heure est au bilan pour analyser comment votre société a traversé les difficultés liées au coronavirus.

Quelles sont les activités qui ont pu être maintenues dans votre entreprise ? Quelles sont les opportunités identifiées dans ce contexte ? Quelles mesures doivent être prises pour assurer le maintien de votre chiffre d’affaires après cette période ?

Avec cette réflexion, il est possible de déterminer les métiers de votre organisation qui sécurisent votre activité.

C’est donc le moment de repenser son organigramme, de renforcer et d’intégrer de nouveaux candidats dont les capacités sont en adéquation avec votre stratégie de consolidation.

Vous souhaitez des conseils pour mener votre projet de recrutement ?

En savoir plus sur les prestations en recrutement

Accédez à de nouveaux talents

Les profils disponibles sur le marché de l’emploi sont aujourd’hui plus nombreux, par exemple les candidats aux expertises rares sont devenus visibles.

Les employeurs et salariés ont été impactés, chacun à leur échelle, à différentes situations :

  • Pour certaines structures, le maintien de plusieurs postes n’a pas été financièrement possible au-delà du dispositif de chômage partiel étendu par l’état.
  • La majorité des stages, alternances ou contrats à durée déterminée n’ont pas été poursuivis par l’absence de visibilité d’une grande partie des secteurs économiques.
  • Certains collaborateurs ont mené une réflexion individuelle sur leur projet professionnel qui conduit à des reconversions ou des changements d’entreprise.

C’est alors une opportunité importante pour les recruteurs d’accéder à de nouveaux talents.

Et dans les branches professionnelles où les profils sont en pénurie, c’est particulièrement vrai. Ainsi, les secteurs en tension peuvent établir des processus de sélection plus qualitatifs et accéder à des profils plus rares !

succes

Financer une nouvelle embauche

Concrètement, les dispositifs d’incitation aux recrutements n’ont jamais été aussi nombreux.

Sous forme d’appui RH, d’accompagnement au recrutement ou d’aides financières, les solutions proposées par les institutionnels sont nombreuses. Décryptons-les ensemble.

Découvrir les aides pour recruter

Alors, à quels dispositifs l'employeur peut-il accéder ?

Les politiques en faveur de l’emploi se renforcent, les entreprises doivent donc s’appuyer dessus pour sécuriser leur développement.

Plus d’informations sur le site de pôle emploi.

Sécuriser sa masse salariale

Globalement dans la démarche de recrutement, il faut avoir une vision à long terme du coût de votre masse salariale pour ne pas se laisser surprendre par les charges.

Pour cela, l'employeur ne doit pas se priver des outils disponibles :

  • Pour évaluer le coût de vos recrutements, découvrez le simulateur disponible. Cet outil vous apporte toutes les précisions utiles sur la répartition des cotisations et s’adapte à toutes les formes de contrat.
  • Pour connaître en temps réel le salaire pour un poste précis sur le marché, accédez soit au simulateur de l’Apec. Il vous permet d’être en phase avec votre secteur et de maîtriser les évolutions salariales dans votre activité.

Ces outils peuvent vous apporter rapidement et facilement des données qui faciliteront votre prise de décision.

Alors, pour sauter le pas, ou pour plus de conseils, nous sommes disponibles !

Contactez-nous

Posté dans : Actualités recrutement